Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40

Truchement

D’origine sémitique, le mot "trucheman" (interprète) a pénétré dans la langue au Moyen Âge par l’arabe tourdjoumân qui a donné "drugement" au XIIème siècle, puis "trucheman" au XIVème siècle. Le mot a pris l’orthographe "truchement" dans les textes du XVIème siècle, sans doute par suite d’une confusion avec le suffixe "ment". Corneille, qui qualifiait les yeux de "muets truchements", et Molière, qui considérait la parole comme le "truchement du cœur", avaient déjà commencé à confiner ce mot à des emplois figurés. En français moderne, l’emploi figuré de truchement s’est lui-même estompé ; il ne reste à vrai dire que la locution "par le truchement de", substitut élégant de "par l’intermédiaire de". Var. trucheman. V. drogman

Index alphabétique


Z


Ziggourat
Zoïle
Zoulou

Demande de devis :