Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40
L'agence de traduction fiable, réactive et compétitive

Blog A4 Traduction

16
Jan

Projet de traduction multilingue

Billet publié par .+Lire la suite
05
déc

Relecture

Billet publié par .+Lire la suite
26
nov

Traducteur ou bilingue, il faut choisir

Le bilingue n’est pas celui que vous croyez

 

Il y a quelques décennies en France, l’on se vantait volontiers d’être « nul en anglais ». Depuis, le nombre de personnes se déclarant « bilingue » a cru spectaculairement.

Mais avant de définir ce qu’est une personne bilingue, on peut énumérer ce qu’elle n’est pas.

  • Ce n’est pas quelqu’un qui a passé 6 mois en Irlande, 10 ans aux Etats-Unis ou 35 ans en Allemagne

  • Ce n’est pas quelqu’un qui a des facilités à traduire

  • Ce n’est pas quelqu’un qui est forcément très bon en rédaction, en orthographe et avec une très vaste culture générale

Si ce mot a un sens, c’est plutôt :

  • Quelqu’un qui a pratiqué, a été élevé, et a continué à pratiquer deux langues, au même niveau de maîtrise

  • Penser (mais aussi rêver, compter…) dans une langue ou une...

Billet publié par .+Lire la suite
21
nov

Les faux-amis de la traduction

Les faux-amis de la traduction


La traduction est, comme bien d'autres secteurs d'activité, sujette à des idées reçues et assez tenaces.


Il serait trop long ici de tenter de démontrer pourquoi telle assertion est fausse, d’autant que certaines réalités sont parfois contre-intuitives, mais disons que c’est le fruit de mes observations de professionnel depuis plus de 15 ans. Nombre de mes confrères y souscrivent, sans toujours oser le dire à leurs clients.

Les faux-amis de la traduction

1. Un comptable n’est pas un mathématicien et réciproquement. C’est exactement la même chose pour les traducteurs : Le traducteur n’est pas une personne bilingue, et une personne bilingue n’est pas un traducteur. Ceci dit, beaucoup de personnes bilingues pensent en savoir suffisamment pour devenir traducteur. Mais il y a une grande différence entre une aptitude à l’oral et un métier.

  •  Si vous avez des documents professionnels à traduire, faites-les traduire professionnellement, c'est-à-dire par un traducteur dont c’est le métier.

2. Un traducteur qui parle 10 langues ne sera pas meilleur traducteur qu’un traducteur qui maîtrise 2 langues. Au contraire.

  •  Privilégiez les traducteurs qui maîtrisent bien la traduction d’une...
Billet publié par .+Lire la suite
20
nov

Traduction en anglais

Billet publié par .+Lire la suite
17
nov

Bilingue anglais - ou presque

Les ravages d'une illusion

Selon le service de la recherche pédagogique de Hanovre, il existe un décalage important dans l'apprentissage de l'anglais comme seconde langue entre le niveau qu'estiment posséder les utilisateurs et leur véritable maîtrise. Ainsi, il a été demandé à des élèves qui pratiquaient depuis 8 à 10 ans d'estimer leur niveau de compétence : 34 % ont répondu « très bien », 38 % ont répondu « bien » ; en revanche, à la suite d'un test d'évaluation on s'est rendu compte que seulement 1 % des étudiants maîtrisaient très bien l'anglais, et seulement 4 % le maîtrisaient bien.

Autrement dit, lorsque 72% d'une population estime son niveau de cométence bon ou très bon dans une langue, la réalité est à 5%.

Dans le cadre d’une étude réalisée en 2000 et publiée dans le numéro 26-27, 2002, de Läkartidningen, revue spécialisée destinée aux médecins suédois, 111 médecins généralistes danois, suédois et norvégiens ont lu le même article synoptique pendant 10 minutes. La moitié l’a lu dans sa langue maternelle, l’autre moitié en anglais. Des questions étaient posées tout de suite après la lecture. En général,...

Billet publié par .+Lire la suite

Pages

Archives

Demande de devis :