Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40

La franchise en 5 questions pour un franchisé

Les 5 questions fondamentales du franchisé

Tout candidat à la franchise doit se poser 5 questions fondamentales :

  • Suis-je capable de créer mon entreprise ?
  • Le coût de la franchise est-il justifié ?
  • Que vais-je obtenir en échange de mon investissement ?
  • Ai-je les moyens de financer ce projet ?
  • Ai-je envie de travailler au quotidien avec mon franchiseur ?

Si vous seul pouvez avoir la réponse à trois d’entre elles, nous serons dans tous les cas vigilants sur votre propre évaluation de votre situation. Certes la franchise en B to B représente un investissement relativement faible (pas de stock, pas de locaux professionnels, besoin en Fonds de roulement faible, gestion légère) et ne s'adresse pas à des traducteurs, mais encore faut-il que vous soyez capables d'apprendre un nouveau métier et de le pratiquer avec la passion qui caractérise chacun de nos 6 franchisés actuels.

Quant aux deux autres questions, voici nos réponses.

1. Le coût de la franchise

Le prix de la franchise que nous proposons se situe dans la moyenne des franchises pour des activités de service aux entreprises. L’investissement global nécessaire dans le commerce par exemple, nécessite un investissement 5 à 10 fois supérieur en moyenne et le retour sur investissement y est rarement atteint avant 5 ans.

A contrario, les franchises qui ne demandent qu’un investissement symbolique ne peuvent fournir un support qui a un coût. Evidence que nos amis anglais formulent ainsi « you get what you pay for ». De plus, on peut supposer que le savoir-faire fourni en échange d’une somme symbolique soit aussi symbolique.

2. L’apport du franchisé

La deuxième question que se pose légitimement tout candidat à la franchise est : "qu’est-ce que j’obtiens en échange ?"

En ce qui nous concerne, et sans trop entrer dans les détails à ce stade, voici ce que nous apportons :

La réputation d’une agence sérieuse.
Une méthode de travail adaptée aux spécificités du marché, et dont l’efficacité a été éprouvée dans la durée.
Un ensemble de compétences couvrant tous les aspects de la vie d’une agence de traduction.

En effet, les petites et moyennes entreprises ont 3 causes de mortalité, l’une commerciale, l’autre technique, la troisième de gestion :

Pas assez de clients
Un savoir-faire mal établi
Pas de trésorerie

2.1. Apport commercial et marketing

Chez nous, le commercial repose essentiellement sur le marketing, à partir d’un site web géolocalisé, et donc de demandes entrantes.

Les franchisés auront en complément une approche commerciale ciblée (identification et prospection des entreprises cible, utilisation des réseaux virtuels (viadeo, facebook…) ou classiques (clubs d’affaires et autres réseaux personnels).

2.2. Apport technique

2.2.1. Définition de l’infrastructure matérielle, logicielle, documentaire

Pour travailler, il faut avoir les bons outils : informatique, télécoms, logiciels, qui permettent à la fois d’être accessible facilement pour les clients potentiels, et d’avoir un accès facile et rapide à l’information nécessaire, en ligne et hors ligne

2.2.2. Processus de traitement des demandes de devis

En traduction, il n’y a aucune élasticité de la demande, on travaille donc essentiellement en réponse à des besoins exprimés. Que ce soit au téléphone ou par mail, répondre à une demande de manière claire, exhaustive et professionnelle ne s’improvise pas – et ne figure dans aucun manuel de techniques commerciales.

2.2.3. Méthodes de sélection des traducteurs

Une fois que l’on a l’accord du client, tout repose sur la bonne sélection du meilleur traducteur disponible pour un projet précis et

2.2.4. Méthode de gestion de projet

… une gestion rigoureuse du projet, du bon de commande au traducteur à la livraison en temps et en heure au client.

2. 3. Apport en gestion du poste client

Enfin, trouver des clients et leur fournir un excellent service ne suffit pas, encore faut-il se faire payer. Plus de 50 000 entreprises qui ont pourtant des clients et un savoir-faire apprécié disparaissent tous les ans, faute d’une gestion rigoureuse de la trésorerie. Par ailleurs, nous n'encourageons pas des "Business Plans" aux objectifs atteignables sur le papier, mais irréalistes.

Demande de devis :