Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40

Marché de la traduction

Il n’existe guère d’études sérieuses sur le marché de la traduction. Certes, il existe des chiffres ici ou là. Ainsi l’AILIA estime que le marché mondial de la traduction serait de 11,5 milliards USD en 2007 (traduction “humaine” uniquement). Rapporté au PIB français, cela indiquerait un marché français de la traduction de 384 millions USD. Or en France, les 60 premières entreprises de traduction totalisaient à peine 90 millions d’euros de chiffre d’affaires, les 4 700 entreprises suivantes n’atteignant pas les 100 000 euros de CA annuel, soit à peine 64 000 euros de CA. Cela paraît correspondre, en ordre de grandeur, à ce que nous savons de la structure fortement atomisée du marché de la traduction en France .

La France comptait en 2001 6500 traducteurs dont 4500 indépendants. En 2011, le code NAF "Traduction et interprétariat" rassemble plus de 14 000 établissements. Mais il faut noter qu'environ 20% d'entre eux ont des activités qui n'ont rien à voir avec la traduction.

D’autres études réalisées sur le plan mondial font apparaître que 12 des 20 premières multinationales de la traduction sont anglo-saxonnes, et que la moitié d’entre elles sont liées à des logiciels de traduction ou de localisation. La seule entité française de ce “top 20” est...Hewlett Packard - ce qui laisse perplexe sur la notion d’entreprise de traduction.

Selon la CNET le marché français de la traduction représentait de 480 à 560 M € en 2008. Il comptait quelques 9900 freelance (CA moyen 32 k€) et 600 agences. Seules 425 agences de traduction en France ont un CA qui dépasse les 100 K€. Ces chiffres ont été établis sur la base du code NAF 7430 Z dédié à la profession de traducteur, classification qui n’existait pas jusque là, et ces chiffres doivent être donc considérés comme des ordres de grandeur corrects.

 

Index alphabétique


Z


Ziggourat
Zoïle
Zoulou

Demande de devis :