Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40

La SNCF se met au japonais

Pour les touristes, la SNCF se met au japonais

Le tourisme et ses infrastructures ne repose plus sur le caractère supposé unique de tel ou tel endroit. Désormais, si l'on veut attirer les touristes, comme sur n'importe quel marché un tant soit peu compétitif, traduire n'est plus une option, mais une nécessité absolue. Car les touristes sont des clients, et l'attente de n'importe quel client est qu'on s'adresse à lui dans sa langue, si l'on veut lui vendre quelquechose et le fidéliser. Vendre c'est plus que jamais communiquer, mais dans la langue de ses clients. Cela est vrai pour la SNCF, mais cela l'est tout autant pour les hôtels, les restaurants, le commerce de détail ou les taxis. C'est un très gros travail, car la France souffre de francocentrisme.


Pour ne pas avoir un train de retard, il faudrait se mettre au chinois, au russe, à l'espagnol, et j'en passe : la France est un beau pays, mais ça ne suffira pas toujours : il serait encore plus beau pour les touristes s'ils avaient des informations dans leur langue. Et cela vaut pour les commerçants, les restaurateurs, certains services publics.

Si vous ne voulez pas ouvrir le dimanche, il serait bon d'être au moins ouvert aux touristes - dans leur langue.

Attention : un train peut en cacher un autre...

La SNCF se met au japonais

 

Autres articles du blog Blog A4 Traduction

 

Les autres billets du blog a4traduction

Demande de devis :