Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40

L'INDE ET LA LANGUE HINDI

La langue hindi

Le hindi est l’une des 22 langues officielles de l’Inde et c’est la langue Nationale de l’Inde. Le hindi officiel et standard est très influencé par le Sanskrit qui est le plus utilisé dans tous les documents officiels. Il existe également des dialectes du hindi comme le brijbhasha et hindoustani (mélange de hindi et de ourdou) qu’on trouve beaucoup dans la littérature. De plus, il y a le hindi de Mumbai (Bombay) ou le Mumbaiya hindi qu’on trouve beaucoup dans les films de Bollywood, et le hindi de Hyderabad (au sud de l’Inde) à la beauté intemporelle... Il suffit d’entendre les gens pour voir la beauté et la musique. Et pour dire que ce ne sont que quelques versions du hindi. C’est un vrai labyrinthe pour un traducteur, car comment choisir le meilleur registre pour un document ?

Cela dépend des individus et le meilleur choix est sans doute celui qui est correct pour un registre particulier. Par exemple, un document officiel doit être traduit en hindi Standard et officiel et non en hindoustani. Et pour la traduction littéraire on doit choisir le dialecte qui rendra justice à la beauté du texte. Le hindi donne tant de possibilités à un traducteur/ linguiste de créer, créer quelque chose digne de ce nom mais bien entendu, il faut savoir gérer le choix.

La traduction vers le hindi doit être accessible aux gens qui parlent la langue hindi. Souvent on essaie de remplacer le ourdou par le hindi et cela ne marche pas. J’ai travaillé avec les gens qui venaient des villages et dont la langue maternelle était le hindi (ou une des autres langues Indo-Européennes) et ils trouvent souvent que la langue officielle est beaucoup plus facile mais si on écrit pour les gens de la ville comme Delhi, qui sont si influencés par l’anglais que parfois ils trouvent le hindi officiel très difficile. Par contre, si le public cible est musulman, ils parlent souvent un hindi mélangé avec le ourdou, il vaut mieux utiliser le hindoustani si on préfère vraiment le Hindi au ourdou.

Donc ce n’est pas facile pour un traducteur qui travaille avec le hindi. En fait, si quelqu’un n’a pas une connaissance suffisante de la langue, de la culture et du public cible, on peut avoir une très bonne traduction mais qui ne va pas être très utile car on n’a pas pris en compte ces critères.

Par exemple, la phrase ci-dessus vient d’un poème célèbre mais pour quelqu’un qui connaît surtout le hindi officiel, il y a les fautes de grammaire et d’orthographe dans cette phrase. Est-ce qu’il y a vraiment des fautes ? Non, ce n’est pas le cas. C’est juste un autre dialecte hindi qu’on utilise assez souvent dans la littérature !

Bhartendu Harishchandra n’était pas seulement un poète mais il était aussi linguiste et traducteur. Même si sa langue maternelle était le hindi (né à Banaras dans l’Uttar Pradesh, Inde, le 9 Septembre 1850), il a étudié plusieurs langues Indiennes comme le marathi, le bengali, le gujarati, etc. qui sont de la même famille (donc très proches).

Peut-être la plus belle poésie en hindi est-elle écrite en brijbhasha et non en hindi officiel, mais le hindi officiel est beaucoup plus courant pour tout ce qui est essais, documents officiels, documents médicaux, textes journalistiques, etc. Mais pour comprendre cela il faut avoir la connaissance de la culture en plus de celle de la langue. Trop de simplification peut nuire à la compréhension et la beauté de langue. Le registre doit être en conformité avec le public cible et le but.

Pour comprendre les spécificités de la langue et de la culture indienne

india.gov.in,

Demande de devis :