Pour vos demandes de devis :
FTP sécurisé si pièces jointes >10M
Tel : 01 80 92 56 40

La langue unique, c’est la pensée unique

La langue unique, est-ce la pensée unique ?

En allemand, la dette se dit die Schuld, ce qui signifie également une faute, au sens moral du terme. C’est ce que rappelait au journal de 20 heures François Lenglet pour expliquer l’approche allemande concernant la dette en général et la dette grecque en particulier : ils ont fauté, donc ils doivent payer pour leur faute.

A cela, on pourrait ajouter une dimension quasi religieuse : catholiques ni très rigoureux ni très rigoristes et pratiquant l’indulgence et l’auto-absolution d’une part ; protestants, sous l’œil de Dieu qui peut pardonner, sans doute, mais surtout de la communauté qui ne tolère guère les écarts de conduite, d’autre part.

Dis-moi dans quelle langue tu penses, je te dirai ce que tu penses

Mais le fait est que penser dans une langue induit des réflexes conditionnés par la langue dans laquelle nous pensons. La diversité linguistique n’est pas un but en soi. C’est bien plutôt la condition de la liberté des peuples en même temps que de l’exogamie nécessaire des concepts et des points de vue. Nous tâchons de penser, mais les langues pensent en nous.

Union Européenne : des éconnomies qui coûteront cher

C’est pourquoi, sous couvert d’économies budgétaires discutables (l'écrasante majorité des discussions et des rapports de l'UE se fait en anglais), chaque membre de l’Union Européenne doit pouvoir s’exprimer dans sa langue. Oui cela a un coût, car il faut des traducteurs et des interprètes. Mais préfère-t-on, au nom d'un dogmatisme linguistique, assumer le coût économique et humain de pays exsangues et de plusieurs générations sacrifiées qui nous ramèneront 80 ans en arrière ? C'est à dire au chaos et au K.O. de l'Europe toute entière ?

"Toute la philosophie commence par de la philologie" disait Friedrich Nietzsche. Il en va de même pour la philosohie économique et politique.

 

Autres articles du blog Blog A4 Traduction

 

Les autres billets du blog a4traduction

Demande de devis :